Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2017

Le lapin Macron et son double abject

Pour paraphraser Calaferte, les marionnettistes se tiennent dans l’ombre des représentants entre lesquels il faudra choisir  le 7 mai. Le FN fait partie du dispositif voulu, mis en place et déployé par les détenteurs d’un pouvoir économique sans partage rendus d’autant plus agressifs qu’ils se sentent menacés. Remettre de la justice dans cet ordre-là demande beaucoup plus de temps qu'un simple quinquennat.

Reste que les caractéristiques du FN sont incompatibles avec l’instinct de survie du monde des vivants et des Droits de l’Homme, un monde qui repose sur un espoir constructif et critique, non sur l’illusion, le décervelage ou l’indifférence.

macron vs le pen,7 mai
https://expo.artactif.com/mazilu/

Pour que le stratagème ait pu être opérationnel, le lapin blanc sorti du haut-de-forme capitaliste aura eu besoin d’être opposé en deuxième instance (le 7 mai) à son double abject qui, à sa façon et par contraste, l'aura mis en valeur avec bien plus d’efficacité que ses mentors vieillissants, proches ou propriétaires de la presse people et mainstream, elle-même chargée de frémir aux moindres soubresauts du CAC 40.
Mais lorsque ce miroir d'abjections ne lui renverra plus son image, que restera-t-il de ce lapin blanc ? RIEN.

Dans l’immédiat, le FN est la cible à atteindre en urgence et, dès demain, il faudra méthodiquement l'éradiquer en le coupant de ses bases et de ses ressorts.

 

Écrire un commentaire